lindigomagcom
Géorgie, la perle du Caucase

Françoise Surcouf

Une nouvelle année. De nouveaux voyages. Justement si vous rêvez d’un petit tour, le temps d’un long week- end par exemple, dans un endroit parfaitement dépaysant, n’hésitez plus ! Au carrefour de l'Europe, de l'Asie et de la Russie, la Georgie va vous séduire et combler vos envies d’ailleurs… A quatre heures de Paris, ce pays étonnant, adossé aux montagnes du Caucase et où l'on boit le vin le plus ancien du monde fascine par ses sites grandioses et ses paysages incroyables.

Par Françoise Surcouf

TBILISSI, PREMIERE ETAPE

Voici une capitale où se mêlent influences occidentales, orientales et russes. Quelques rues suffisent pour basculer d'un continent à l'autre. Ainsi, le musée d'histoire de la ville occupe un ancien caravansérail, témoin du passage de la Route de la Soie tandis qu’en face, les bains d'Abanotubani et leurs façades en mosaïque bleue évoquent plutôt les splendeurs des palais Turcs.

De gauche à droite :  les bains d'Abanotubani et leurs façades en mosaïque bleue évoquent plutôt les splendeurs des palais Turcs. et le Musée d'Histoire de Tbilissi. @ FS
De gauche à droite : les bains d'Abanotubani et leurs façades en mosaïque bleue évoquent plutôt les splendeurs des palais Turcs. et le Musée d'Histoire de Tbilissi. @ FS
Ici, les religions aussi se côtoient puisque voisinent dans la vieille ville, mosquée, église arménienne et cathédrale orthodoxe. Passé et présent plus que jamais contemporains.

Tout près des maisons à balcons de bois ouvragé, le Pont de la Paix déroule son élégante passerelle de verre et d'acier, reliant les deux rives du Mtkavri. Dessiné par l’architecte Michele De Lucchi il a été inauguré par le président de la Géorgie Mikhaïl Saakashviliche le 6 mai 2010. Piétonnier, il permet de passer du vieux quartier de Berikoni à celui de Rikhe, plus moderne et situé à deux pas du palais présidentiel. Seule la « Mère de la Géorgie » (Kartlis Deda), la haute statue (20m) érigée au sommet de la colline Sololaki en 1958, pour le 1500ème anniversaire de Tbilissi rappelle encore l'ancienne République soviétique…

 


De gauche à droite : la tchourtchkhela, sucrerie au miel, noix et raisins à la curieuse forme de bougie et la Tour de l’Horloge et l’étonnant Théâtre de marionnettes imaginés voici plus de 40 ans par Rezo Gabriadze. @ DR
De gauche à droite : la tchourtchkhela, sucrerie au miel, noix et raisins à la curieuse forme de bougie et la Tour de l’Horloge et l’étonnant Théâtre de marionnettes imaginés voici plus de 40 ans par Rezo Gabriadze. @ DR
N’hésitez pas à flâner dans les cafés de la rue Jean-Chardin, nommée en mémoire de ce fils d’un bijoutier protestant qui se rendit en Perse en 1665 pour y faire commerce de diamants puis parcourut la Crimée, le Caucase et la Géorgie avant de s’établir à la cour du Shah. Vous y goûterez aux délices de la tchourtchkhela, sucrerie au miel, noix et raisins à la curieuse forme de bougie, visiterez des vendeurs ambulants et pourrez savourer un jus de grenade pressé devant vous tout en admirant la Tour de l’Horloge et l’étonnant Théâtre de marionnettes imaginés voici plus de 40 ans par Rezo Gabriadze (Shavteli St., 26, Tbilissi 0105).

Pour un séjour :
l'Hôtel Ambassador

www.ambassadori.com

 


Le paysage devient de plus en plus sauvage en gravissant  la route militaire qui file au nord en direction de la Russie, escaladant les pentes de la vallée de l'Aragvi, de plus en plus encaissée.@ FS
Le paysage devient de plus en plus sauvage en gravissant la route militaire qui file au nord en direction de la Russie, escaladant les pentes de la vallée de l'Aragvi, de plus en plus encaissée.@ FS
DEUXIEME ETAPE LA MAGIE DU CAUCASE

Le  château fort  d'Ananouri posé au bord du lac de Jinvali émerveille autant par son architecture typiquement moyenâgeuse (remparts crénelés, meurtrières, églises décorées) que par son cadre grandiose.@ OT Georgie
Le château fort d'Ananouri posé au bord du lac de Jinvali émerveille autant par son architecture typiquement moyenâgeuse (remparts crénelés, meurtrières, églises décorées) que par son cadre grandiose.@ OT Georgie
Ananouri

Coincée entre le marteau perse et l'enclume ottomane, la Géorgie fut de tout temps un champ de bataille.

Pour fuir les envahisseurs, ses habitants prirent vite l'habitude de s'établir sur les hauteurs du Caucase. En témoigne de nombreuses citadelles dont la plus extraordinaire demeure sans doute Ananouri. Ce château fort posé au bord du lac de Jinvali émerveille autant par son architecture typiquement moyenâgeuse (remparts crénelés, meurtrières, églises décorées) que par son cadre grandiose.

 Kazbegi, au pied du mont Kazbek. Très haut au-dessus du village, la petite église de la Saint Trinité de Guergueti (XIVe siècle) apparaît au sommet de sa montagne (2170 m). @OT Georgie
Kazbegi, au pied du mont Kazbek. Très haut au-dessus du village, la petite église de la Saint Trinité de Guergueti (XIVe siècle) apparaît au sommet de sa montagne (2170 m). @OT Georgie
Kazbegi et Guergueti 
 
Le paysage devient de plus en plus sauvage tandis que nous gravissons la route militaire qui file au nord en direction de la Russie, escaladant les pentes de la vallée de l'Aragvi, de plus en plus encaissée.

Un paysage qui nous rappelle que, loin de devoir son nom à Saint Georges, la Géorgie l’a emprunté au perse Gourdjistan, littéralement « le pays des loups ». Nous voici enfin à Kazbegi, au pied du mont Kazbek. Très haut au-dessus du village, la petite église de la Saint Trinité de Guergueti (XIVe siècle) apparaît au sommet de sa montagne (2170 m).

Derrière se dresse l'énorme masse du mont Kazbek (5047 mètres) et ses cimes enneigées. Il nous faudra une demi-heure en 4 x 4 pour accéder au plateau rocheux sur lequel l’édifice religieux est posé. Ici aussi venaient se cacher (et cacher leurs trésors) rois et seigneurs lors des invasions mongoles. A présent seuls quelques moines y vivent encore, parmi les aigles royaux et les brumes.

Si vous le pouvez, séjournez au :
Porta Caucasia (2 Tergdaleulebi St.,, Stepantsminda
4700. 995 32 225 77 70).

Mtskheta, l’ancienne capitale de la Georgie avec sa célèbre cathédrale de Svétitskhovéli  @ wikimedia et OT Georgie
Mtskheta, l’ancienne capitale de la Georgie avec sa célèbre cathédrale de Svétitskhovéli @ wikimedia et OT Georgie
Mtskheta
 
Détour enfin par Mtskheta, l’ancienne capitale de la Georgie avec sa célèbre cathédrale de Svétitskhovéli (Pilier Vivant) construite au  XIème siècle.

Avec ses 54 m de haut, cette église, compte parmi les plus grands édifices historiques du pays. Situé dans la cour de la cathédrale, au sud de la muraille, se déploie le palais de Melkisedek, premier Catholicos-Patriarche de Géorgie, (de 1010 à 1033) vénéré comme un saint par l'Église orthodoxe géorgienne. Il est contemporain de la Cathédrale. Il a été plusieurs fois transformé au cours des siècles. Svétitskhovéli La cathédrale quant à elle était le lieu d’intronisation et de sépulture des souverains géorgiens.

Statue de Staline devant le musée qui lui est dédié à Gori sa ville natale et le célèbre wagon où il recevait ses invités. @ FS
Statue de Staline devant le musée qui lui est dédié à Gori sa ville natale et le célèbre wagon où il recevait ses invités. @ FS
Gori
 


Dernière étape de cette balade, Gori, la ville natale de Staline à qui un musée est d’ailleurs dédié.


Construit du vivant du dirigeant russe sur l’initiative de Lavrenti Beria, l’endroit est tout entier dévolu à la gloire du grand homme et  n’a que peu changé depuis l’époque du « Petit Père des Peuples ». Sa statue trône toujours devant l’escalier monumental.

On trouve pêle-mêle dans les salles, des photos de famille, d’enfance et d’adolescence. Puis des clichés de l’âge adulte lorsqu’il accède au pouvoir, des vestiges de la 2ème guerre mondiale, des cadeaux, des hommages et, enfin, le masque mortuaire du dictateur.

TBILISSI, une capitale où se mêlent influences occidentales, orientales et russes. Quelques rues suffisent pour basculer d'un continent à l'autre.@ OT Georgie
TBILISSI, une capitale où se mêlent influences occidentales, orientales et russes. Quelques rues suffisent pour basculer d'un continent à l'autre.@ OT Georgie

En haut : Muraille d'Ananouri  @ OT Georgie; en bas de gauche à droite :  1/Les maisons en bois de la vieille ville de Tbilissi. 2/ A Ananouri , derrière la grille ouvragée des vieilles maisons, à leurs pieds des vestiges. @ FS  3/Une statue dans la ville tbilissi. @ FS
En haut : Muraille d'Ananouri @ OT Georgie; en bas de gauche à droite : 1/Les maisons en bois de la vieille ville de Tbilissi. 2/ A Ananouri , derrière la grille ouvragée des vieilles maisons, à leurs pieds des vestiges. @ FS 3/Une statue dans la ville tbilissi. @ FS
Plus d’infos



Office de tourisme de Géorgie.georgia.travel


Y aller

Avec Georgian Airways.

www.georgian-airways.com


Organiser son voyage


Avec Salaün Holidays qui propose deux circuits :


Circuit Arménie et Géorgie- La mémoire du monde
Circuit Arménie, Géorgie, Azerbaijan Le Grand Tour du Caucase 


Magnifique programme touristique dans des pays méconnus, alliant contemplation de paysages et visites culturelles, découverte de civilisations très anciennes et rencontres avec des populations attachantes. Visite des trois capitales : Bakou, Tbilissi et Erevan. Visite du musée de Staline, excursion au lac Sevan, excursion en 4X4 à Guergueti etc.




 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :